La S.A.I.P.P.M.D.E. en images (part two)

27 mars 2017

Ça  alors, un deuxième article, le lendemain de l'autre, mais c'est fou ! Alors, on parlait donc ici du contexte ancien et récent de la S.A.I.P.P.M.D.E

Je vous disais que y'a des histoires que j'imagine de façon visuelle, et d'autres moins. Mais dans les 2 cas, quand je parle de visuel en fait je parle d'ambiance, de décor, de silhouettes. Je vois à peu près bien les décors, c'est flou mais ça passe, je vois les gestes, tout ça, en revanche les gens, alors là, prffff, c'est du néant. Picturalement parlant, un bonhomme bâton est plus défini que mes persos.

Je suis incapable de me représenter, dans ma tête, un visage imaginaire de manière réelle et réaliste, J'ai aucune idée de la tête qu'ont mes persos, et au départ d'ailleurs, ils s'appellent A, B, C... ils n'ont pas de nom, pas de sexe/genre, et du coup, encore moins une tronche.

Voilà ce... ça c'est très bien.

J'm'en fous en fait ^_^ ! Je trip pas du tout sur les descriptions détaillées des angles du visage de machine dont les yeux sont verts et violet et avec des pointes d'ambre et que son nez est légèrement aquilin et ainsi de suite. En plus, quand je lis et que j'essaye d'imaginer, j'ai toujours un résultat qui n'a rien à voir d'avec l'illustration de couv'. Mais RIEN.

Bref . Du coup, ma technique pour décrire physiquement les gens, c'est la même que pour leur trouver des  noms : je regarde autour de moi, je pioche, et éventuellement je mélange. Oui c'est la traditionnelle technique de la flemme, oui. Et je reste vague, parce que de toute façon ils n'ont toujours pas de tête pour moi.

J'essaye d'être égalitaire, de mettre un peu tout le monde... nan je déconne :D C'est juste qu'une fois que j'ai déjà utilisé un grand chauve comme Polo et un petit roux comme Gégé, faut que je tape dans le grand aux cheveux longs comme Fifi, et le petit chauve comme Roro. Bon, des fois je change la couleur de cheveux ou d'yeux hein, quand même (et pis ça fait plus de personnages comme ça, comme dans les mangas).

Pour ce roman feuilleton j'ai donc fait la pioche habituelle : un peu tout le monde autour de moi + moi, et zou, à la machine !
 Yaaaaaaay

Du coup, c'est la 1ère fois où j'ai une nénette rouquine ET bouclée... il fallait bien que ça arrive. Bon, j'avoue que comme je comptais la cosplayer (j'aime bien ses fringues. J'aime beaucoup ses fringues : tournures, 19e, natural form...) et que je pensais pas que l'histoire sortirait de son cadre de préproduction, c'est un choix voulu. Même si c'est un peu lourd parce que j'aime pas des masses son caractère en revanche, mais bon, passons.

On a donc B, l'héroïne. Pour A, j'ai un mec indéterminé avec des lunettes et sans doute une moustache, sans-doute la cinquantaine ? Pour C, on a un mec vaguement brun, les yeux clair, genre bleu, et genre aventurier euh genre vaguement jeune, pour D on a un mec auburn aux cheveux longs aux yeux genre vert et genre vaguement jeune et vaguement aux traits plus affinés que l'autre. Ché pas.

Et pis j'ai filé ça gaiement à des gens qui dessinent, et qui ont sans doute hésité entre "C'est cool, pour une fois j'ai pas un pavé à la con de trucs dont on s'en fout sur le personnage" et "C'est pas cool, je vois pas du tout ce qu'elle veut". Et les gens ils ont fait B-C-D, même quand j'avais rien demandé, parce que c'est le trio principal. Les gars de plus de 50 ans à moustache, c'était pas leur trip.

C'est assez génial de voir le résultat, chacun a sa vision, y'a des versions qui se ressemblent, d'autres pas du tout. L'illustrateur est tranquille en plus, je risque pas de dire "Ah non non non je l'imaginais pas du tout comme ça ! Refais-le pour la 133e fois mais avec le nez plus court et la mâchoire carrée plus arrondie". Bon, j'vous montre.
Parce que de toute façon, je sais bien que vous allez juste regarder les images et pas lire le reste, plus personne ne lit de blog (à part celui p'têtre de l'odieux connard).

D'abord y'a Raka, qui a fait B et D quand ils étaient potes d'enfance et que y'avait encore du soleil en Angleterre :



Pis y'a Selkys qui gère bien l'ambiance "aventure-tout-ça" (et les lampes pétrole) :
 B et C

C tout seul, la coolitude (j'vous avais dit que y'avait des bout de consensuel)

Pis y'a Evi-san qu'a fait une tite B où on sent que les tournures, c'est le bien :



Et pis ça va pour aujourd'hui là, c'est trop gros ce post, on continuera la prochaine fois.


Commentaire(s):

Ajouter un commentaire