M'en voulez pas, c'est Halloween

31 oct. 2014

C'est Halloween, petite descendante de la fête du nouvel an celtique (Samhain et ses mille et une orthographes). Youpidou.

La photo de la classe

Si je vous en parle, outre le fait que j'aime bien les fêtes en général (on met de la déco kitsch, on mange plein de trucs, on marque une saison ou un autre et ça rythme...), c'est parce que cette fête a un petit côté particulier. Pas simplement parce qu'elle se situe à la meilleure saison du monde qu'est l'automne (ce ne sont pas les romantiques du XIXe, et leurs détracteurs, qui me contrediront), notons bien.

Mais comme vous le savez sans doute, c'est une fête qui originellement marquait un moment particulier où la frontière entre notre monde, et le monde de... on sait pas trop quoi (les morts, les esprits, les tartes au potiron... en gros) s'amenuisait voire disparaissait (je n'ai pas d'outils de mesure pour calculer cette information dans le détail). Et on la fêtait pas forcément le 31 octobre pile poil et y'a des histoires de lune et bon,  je m'éloigne de la raison pour laquelle je vais réussir à faire du blabla ET à parler de Damien Loch.

Samhain, Halloween, c'est une fête où la porte entre un monde et un autre est ouverte. C'est la fête de la porte spécial Damien Loch quoi, the door, c'est-t-y pas génial ? C'est LE jour officiel où je perds toute originalité avec ces histoires de gens qui vont d'un monde à un autre, et qui sont trop has been parce que les celtes qui avaient trop le swagg le faisaient avant eux, loosers.

Voilà. Après, on va dire c'est pas le même monde, tout ça, je vais dire tout à fait, donc mes persos ont le swagg aussi ok, et on est tous contents, tant mieux c'est la fête.

Je m'en vais mettre un petit coupe-courant d'air sous la porte. Potoyö

Commentaire(s):

Ajouter un commentaire