Eh oui. Incroyable. Tout ça, tout ça.

21 août 2014

Bon, alors, les nouvelles. 

Damien Loch est à la recherche d'un nouvel éditeur (donc si votre papa est éditeur...).

Pendant ce temps, le tome 2 se construit doucettement, tandis que j'écris d'autres trucs. Non mais, c'est normal. Paniquez pas. Ça m'évite les pages blanches et les crises d'écrivain démotivé qui regarde tristement le vide, s'abandonnant finalement dans le Strohrum. Quand je butte sur une histoire, ben j'en écris une autre. Ça doit être lié à ma nature procrastineuse : je ne fais jamais aussi bien quelque chose que quand je la fais pour éviter d'avoir à faire autre chose. 
Par chance, je n'ai pas besoin de trop sortir d'une activité donnée. Donc je peux rester dans le cadre de l'écriture, juste que je change de roman/histoire et c'est reparti pour un tour. 

À petite échelle, ça fonctionne aussi au sein d'un roman ou d'une histoire. Si je butte sur un passage, c'est généralement que je n'ai pas vraiment envie de l'écrire, qu'il ne m'intéresse pas. En revanche, il y en a un juste après qui est vraiment celui que j'ai envie de raconter. Alors bon, je saute le machin qui me motive pas, et j'écris directement celui qui me plaît vraiment. Quand je ne suis pas intéressée pour écrire un truc, c'est qu'en général il n'est pas nécessaire. L'info, le fond, ça peut l'être, mais la forme, carrément moins... et puis on n'est pas non plus obligé de tout dire et comme je suis la première à ne pas aimer quand on m'en dit trop... bref. Et quand cette astuce ne marche plus (que je me retrouve juste à écrire des notes pour plus tard et à ne rien rédiger), ben je passe au niveau supérieur : le changement de roman. Si je fais ça + des p'tits machins à côté (des costumes, de la musique, etc.), pas de problème, j'ai toujours un écrit en cours.

Vous avez vu ? Je vous raconte de vrais trucs, comme vous m'avez demandé. Et c'est même pas pour me faire pardonner tous ces pauses sans nouvelles, parce que je sais que vous êtes pas nombreux ici donc hein, on va pas faire comme si c'était la misère dès que le blog n'était plus à jour.

Pour continuer sur ma lancée, je vous raconte ma vie. Comme ça là. Hop. Après avoir enchaîné plein de trucs à faire sans vraiment me poser, je profite actuellement d'être dans des sortes de, euh, vacances, pour sautiller comme un boeuf charolais par-dessus des souches rigolotes, telles ce Cthulhu-ent :


Si, si, elle est rigolote

Et pour prendre 5 à 6 kilos (je ne connais pas exactement  la valeur calorique des spécialités locales, comme ce pâté de patates
Spécialité à laquelle les autochtones ont jugé bon d'ajouter une couche de farce à la viande au cas où on aurait froid l'hiver prochain. )

Je serai de retour très prochainement. Tout à fait.

Commentaire(s):

  1. Petites questions :

    Auriez-vous terminé le livre ou autre livre de votre imagination cette année et si oui ou si non, est-ce vous irez à un salon du livre, salon fantastique de Paris, salon du livre de la jeunesse de Rouen (mais oui, celui où avez eu une voix décapante, j'y étais et c'était pas discret, enfin si mais euh, voilà quoi ^^ ) ou autre salon .

    Sinon, j'ai commencé votre livre, je suis au chapitre 10 et franchement, il est très bon ! Bon, je l'ai eu à Noël, mais disons que Brevet, travail et joué sur une tablette m'ont pris bcp de temps ^^ . Je vous enverrais peut-être une critique du livre à votre adresse mail .

    Sur ce, bonne vacances et continuez dans vos livres .

    Dédicace faite à Léo, lors du salon de la jeunesse à Rouen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fini votre livre et il était très bon .
      Mais pour vous envoyez une éventuelle critique sur votre adresse mail, dois-je vous l'envoyer sur celle écrite sur le site " shanmillan.midgard@gmail.com " ou sur une autre adresse mail, comme vous voulez changer d'éditeur .

      Léo

      Supprimer
    2. Salut Léo !

      Alors pour l'éventuelle critique, ça marche à l'adresse shanmillan.midgard@gmail.com, pas de souci. Je vais la garder encore longtemps je pense...

      Pour la suite du tome 1, elle est bien avancée, ainsi que d'autres récits mais comme j'ai pas d'éditeur pour l'instant, tout ça va rester chez moi, snif :'( C'est dommage parce que j'aurais adoré refaire le salon du livre jeunesse de Rouen c'était génial, j'ai adoré ! Les gens étaient super sympa, y'avait plein de bouquins que j'adore (ok, officiellement des livres "pour enfants" mais tellement bien illustrés, décalés et marrants, qu'on aimerait avoir les mêmes en livres "pas pour enfants").

      Tu joues à quoi sur tablette ? (Il faut jouer à Plantes contre Zombies, c'est super bien). Et vite, demande à Noël une ps vita et un pc de gamer pour jouer à encore plus de jeux (non je n'ai pas une influence néfaste, non pas du tout.)

      Pour le livre, je suis contente qu'il te plaise (enfin, au moins le début), c'est pas gagné car il est bien décalé par rapport aux livres classiques. Il y a plein de choses qui me déplaisent dans les romans habituels de fantasy, et j'ai donc volontairement fait l'inverse en mettant des personnages qui savent pas ce qui se passe jusqu'au bout, des trucs trop bordéliques pour qu'on comprenne, des faux-dépars et des ratés... bref, rien de l'habituel parcours héroïque de roman où on ne perd jamais les héros ni le lecteur. Alors si on aime les histoires classiques, on est bien perturbé et je suis toujours étonnée quand on me dit que si, si, on a aimé quand même.

      Bon, y'a une pizza qui m'attend alors je file !
      A la prochaine ;)
      Shan

      Supprimer