Damien Loch, petite introduction

26 avr. 2013

Bah ça alors ! J'ai oublié de parler du roman. Quelle fieffée étourdie je fais, c'est tout moi ça.

Vous vous en doutez, je ne pouvais pas vraiment m'en sortir avec ce genre d'excuse fallacieuse lorsqu'il a fallu démarcher l'agent ou l'éditeur. Je me disais au moment des rédactions de synopsis que j'aurais dû écrire un roman avec une trame linéaire claire et quelque chose comme "tuer le méchant et sauver la fille et/ou la loutre". Parce que je n'arrivais pas à résumer une histoire reposant essentiellement sur des tensions entre personnages, des piques, des surprises, des déconvenues. Et que dit comme ça, ouais hein, ça faisait tout pourri. On se dit "euh, mais ça raconte rien, c'est nul, je vais pas lire ça" alors qu'en fait y'a plein d'action et tout. Et plein de nourriture. Et des poignées de porte en cuivre. Enfin bref...

J'aime pas résumer les histoires quand le résumé ne leur apporte rien et que c'est le ton, la vie des persos, leur humour, leur manque d'humour, leurs rapports... qui font l'intérêt du truc. Parce que ça donne quelque chose où le cœur du récit est perdu. Parce que c'est moins l'histoire qui compte que les personnages, ou plutôt ce sont eux qui la font et non la subissent comme c'est parfois le cas lorsque c'est le plot qui prime (ex: "que feriez-vous si vous découvriez un jour que vous étiez en fait le roi des Poupikignols et que vous deviez sauver le monde, et que votre sœur était en fait votre arrière-grand-mère magique ?"). Généralement quand ça arrive et que les héros sont dépassés par une trame, ce n'est pas que les personnages ne sont pas développés mais ils ont tendance à se transformer un peu en stéréotypes  et je suis pas fan-fan. Mais c'est plus facile à raconter en synopsis, d'accord.

Donc voilà, je m'en sortais pas, j'ai fait quelques vagues synopsis (comme celui du 4e de couverture) propres sur eux mais pas très fidèles au contenu, j'ai tourné l'histoire et le topo dans tous les sens, et puis au bout d'un moment, ça m'a gonflée. Et l'idée de recommencer ici, ça m'a vite fait parler de tout sauf de ça ("Tiens, je vous ai parlé de cette grosse vache là ? Ah, et la 1ère couverture ! Je vous en ai parlé de la 1ère couverture ? Non parce qu'elle est très très bien, attendez-voir... et la 2e, je vous en ai parlé ?").

Je ne pense pas que je résumerai ici le roman du coup. Ou pas très conventionnellement alors. Mais je vais essayer d'en parler. Plutôt que de raconter comment l'histoire commence, je vais plutôt raconter comment ça a commencé pour moi et l'idée derrière. Allez, je vais faire ça. Motivée. Prochain post.

Commentaire(s):

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ! J'ai lu votre livre il y a deux jours ! Je suis très enthousiasmée, et encore plus car 1) un blog ! en français ! 2) une suiiite !! 3) Orpheeliiin (smiley coeur puissance mille)
      Oui ça ne veut rien dire tout ça. Mais dire que j'ai failli passer à côté de ce roman ("hautement divertissant" est la première expression qui m'est passé par la tête en le finissant d'une traite)...un peu à cause de la 4ème de couverture, je l'avoue.
      L'ambiance dans la tête de l'héroïne m'a fait un peu penser à celle du NaNoWriMo et des romans qui y sont écrits, mais peut-être que c'est moi qui débloque.
      Par contre, je ne vais pouvoir m'imaginer Lynn que sous vos traits, à présent ^^ (même si elle n'est pas rousse)
      Bref, je testerais la recette des frites, je n'ai peur de rien :D

      Supprimer
    2. Eh ben ! Merci <3 Mais alors, comment ça vous est venu de le lire si le 4e plaisait pas, c'est grâce à la couv' ? (ça va faire plaisir à Orphée ça !). En tout cas je suis contente que ça vous ait plu, faut pas hésiter à me faire un petit retour, je le mettrai ici, avec un p'tit poulpe !
      Pour Lynn, elle a quand même des traits bien plus particuliers que moi ^^
      La recette fonctionne ! Miam miam, des photos si y'a test, des photos ! :)

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. coucou,j'ai acheté Damien Loch et j'ai tout de suite été attirée par sa couverture, je suis bientôt arrivé a la fin ( il me reste 20 pages environ) et je l'ai totalement DEVORER!! il faudrai absolument un tome 2!! ce livre est superbe! je suis totalement entrée dans l'univers,je n'ai jamais autant chéri un livre! et c'est la vérité!

    RépondreSupprimer